Choisissez une date

07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
01
02
03
04
05
06
07
08
09
10
11
12
13
14
15
16
nov
déc.

Leïla Ka | Phorm Pode Ser | Divin@media.com

Leïla Ka | Phorm Pode Ser | Divin@media.com

Jeu. 15 nov. | 20h00 | La Villette | Paris

Ven. 16 nov. | 20h00 | La Villette | Paris

Une soirée, deux solos initiatiques pour se frotter à la générosité et à l’authenticité des jeunes chorégraphes Leïla Ka et Santiago Codon-Gras.

Pode Ser illustre la difficulté d’être soi ; il y est question de limites, d’aspirations mais aussi de désarroi. Peut-être le désarroi d’être au monde et de n’être que soi. Dans cette première création, Leïla Ka s’engage seule dans un dialogue brut, à travers différents langages chorégraphiques, à la recherche des identités multiples qui constituent la personne.

Santiago Codon-Gras propose pour son solo Divin@media.com, la relecture d’un Enfer de Dante moderne, saturé d’images, d’écrans et d’informations, qui n’auraient de cesse de façonner, matraquer, et enfermer ses prisonniers, jusqu’à atteindre cette bête qui sommeille… en chacun de nous.

Quelques mots sur Leïla Ka
C’est par les portes du hip-hop et grâce à George Cordeiro, alias Ghel Nikaido, que Leïla entre dans la danse. Aux côtés de cet ancien interprète de la compagnie brésilienne de Bruno Beltrão, guidée par l’appétit de découvertes, elle se penche très vite vers le métissage des pratiques et l’identité de la danse. Ensemble, ils créent la compagnie Favela et deux duos, La table en 2014 et Du bout des yeux en 2015, récompensé notamment par la Bourse Beaumarchais SACD. En 2016, lauréate des Talents Danse Adami, elle rejoint la compagnie Maguy Marin pour interpréter son célèbre spectacle May B. Son premier solo, Pode Ser, a reçu le prix chorégraphique du festival Cortoindanca en Italie.

Quelques mots sur la compagnie Phorm
Santiago Codon-Gras quitte l’Argentine et l’Espagne pour arriver en France en 2003 à l’âge de 15 ans. C’est à Marseille qu’il découvre la danse hip-hop puis, à 18 ans, la danse contemporaine et classique au sein de l’association Ascendanse. Peu après, il fait la connaissance de David Colas au sein du collectif Treizième Cercle, dirigé par Brigitte Auligine. Il se spécialise alors dans le b-boying et affirme peu à peu son style, original, axé sur la musicalité, inspiré par ses rencontres. En 2013, Santiago Codon-Gras et David Colas créent ensemble la compagnie Phorm. En parallèle, il s’engage en tant que formateur au Centre des Arts du Cirque Balthazar. À Paris depuis 2015, il danse et assiste également à la chorégraphie pour d’autres compagnies (Mozaïk, Ecklectik, Par Terre) afin d’affiner son écriture chorégraphique et sa vision du spectacle vivant.

Avec le soutien du CGET / Commissariat général à l’égalité des territoires et de Create to Connect  

PODE SER
Chorégraphie et interprétation Leïla Ka — Création lumière Laurent Fallot
Photo © Yoann Bohac
Coproduction et soutien : Cie Dyptik (Saint-Étienne), Espace Keraudy (Plougonvelin), Festival La Becquée (Brest), Flow – Centre Eurorégional des Danses Urbaines (Lille), IADU / Fondation de France – La Villette 2017, Le Théâtre – Scène nationale (Saint Nazaire), Micadanses ADDPParis, Tersicorea Teatro Off (Italie), Théâtre Icare (Saint-Nazaire)

DIVIN@MEDIA.COM
Chorégraphie et interprétation Santiago Codon-Gras — Création musicale Fabrice Mahicka — Création lumière Laurent Paticier
Photo © Christophe Le Bon
Production : Cie Phorm | Production déléguée : Garde Robe | Coproduction : Initiatives d’Artistes en Danses Urbaines – Fondation de France – La Villette 2017 |Soutien : Théâtre de l’Étoile du Nord (Paris), Le Carreau du Temple (Paris), l’Astronef (Marseille), Cie Dyptik (Saint Étienne)

Durée

1h

Âge

Dès 10 ans

Tarifs

de 8 € à 15 € // Réserver

La Villette

211 Avenue Jean Jaurès, Paris, France

Accès

Métro ligne 5 Porte de Pantin

En savoir plus

Vous aimerez aussi :